Accueil
Contact
Recevez
la lettre d'info
Liens
   
 
RUGBY: Auch en finale !!!

Henry Broncan, l'entraîneur du FC Auch n'a pas une minute à lui depuis dimanche, et la victoire des siens sur Limoges, synonyme d'accession en Top 16 et de place en finale de la Pro D2. Deux échéances a priori très éloignées l'une de l'autre dans le temps, mais entre lesquelles le staff auscitain a été forcé de partager son temps cette semaine. Et le coach du FCA a fait son choix : « il faut avant-tout préparer le Top 16. Nous n'avons pas une journée à perdre. » Broncan a tout de même trouvé quelques minutes chaque jour pour assurer les entraînements de son équipe. Le reste ? « C'est surtout des discussions avec joueurs et agents, pour boucler le recrutement (lire par ailleurs). Il y a aussi ces coups de fil de gens qui croient bien faire, et qui vous sollicitent pour un tas de petites choses. Mais au final, cela prend beaucoup de temps » Pourtant demain, le FCA disputera la finale du championnat de Pro D2. Un jour forcément particulier pour ce club qui n'a jamais conquis de titre à ce niveau. Bernard Laffitte, le président auscitain en a bien conscience. Mais le dirigeant est forcé de bosser sur la suite. « Personnellement, j'ai été champion de France deux fois avec Montréal. La finale, elle appartient aux joueurs et aux bénévoles » estime Bernard Laffitte qui tente donc de « récolter ce qu'on a semé » au niveau du partenariat, avec « quelques prémices d'une belle moisson ». Le président a également passé la semaine à recevoir quelques messages de félicitations venus d'autres clubs (Montpellier, Bourgoin, Colomiers, Montauban...) ou de Serge Blanco et Bernard Lapasset, convaincu de leur sincérité. « Je suis persuadé qu'ils pensent ce qu'ils disent lorsqu'ils évoquent la fraîcheur que nous pouvons apporter au rugby français. » De là à penser que le FC Auch sera bien accueilli en Top 16, il y a un pas que Bernard Laffitte ne veut pas franchir. « Je crois que ce n'est pas le mot. J'ai participé à pas mal de réunions à la Ligue cette saison, j'ai bien senti que la plupart des autres clubs ne nous prenaient pas au sérieux. » Peut-être faudra-t-il donc trouver cinq minutes pour remporter la finale et convaincre définitivement le rugby français que le FC Auch est à prendre au sérieux.

 
  < retour sports